Dropbox s’intéresse aux e-mails en rachetant Mailbox

Cela fait un moment déjà que Dropbox n’est plus seulement un espace de stockage en ligne. Le service offre aussi toute une batterie de fonctions, comme une galerie photos ou la possibilité d’éditer des documents, sans oublier bien entendu la synchronisation de dossiers. Dropbox souhaite visiblement aller plus loin, puisque le service a annoncé le rachat de Mailbox.

Mailbox est une application iOS de réception et de gestion de courriels. Son originalité, outre un usage innovant des gestures, est son fonctionnement calqué sur un gestionnaire de tâches : il est ainsi possible de placer un e-mail à lire plus tard, le lendemain ou à une date ultérieure. C’est sans doute ce qui a expliqué le grand succès du logiciel : l’éditeur Orchestra a dû mettre en place un système de réservation particulièrement pénible pour l’utilisateur qui doit attendre que des milliers d’autres intéressés avant lui se voient ouvrir l’accès au service avant de pouvoir se servir du logiciel.

Dropbox a annoncé le rachat de l’application et de l’équipe en charge de son développement. C’est une bonne nouvelle pour Mailbox, puisque les capacités serveurs de Dropbox sont certainement bien plus importantes et qu’en conséquence, le temps d’attente pour pouvoir utiliser le logiciel devrait être réduit. L’app continuera d’ailleurs d’être améliorée et restera disponible en standalone. Cela contraste avec Sparrow, l’autre logiciel de mail innovant sous iOS, racheté par Google, et qui n’évolue plus depuis.

Mais Dropbox pourrait également en profiter, en intégrant par exemple un client courriel au sein de son propre service. Comme toujours dans ce type de transaction, ni l’une ni l’autre des deux parties n’ont révélé le montant de l’acquisition.

Publicités

Edjing : La 1ère application de mix au monde débarque sur Android

L’application edjing continue de rassembler les passionnés de musique. Elle débarque désormais sur Android.

Nous vous présentions en décembre dernier, l’application edjing. Le lancement de cette dernière sur iOS (iPhone et iPad) avait été suivi par de nombreux adeptes puisque les chiffres témoignent d’un réel succès. Il y avait donc 2 millions de téléchargements référencés à la fin 2012, aujourd’hui, edjing a été plébiscité par 900 000 membres et téléchargé à plus de 3 millions de reprises. Le succès est donc conséquent et cette version sur Android s’accompagne de plusieurs améliorations qui sont également disponibles sur les versions iPad et iPhone. Les amateurs de musique apprécieront :

  • La qualité sonore qui est ultra réaliste
  • Les derniers effets (TK Oscillator, Gate, Pre Cueing, TK Filter)
  • L’optimisation du profil de l’utilisateur
  • Le nouveau store
  • La mise en place de skins pour les platines (Platinim, Gold, Néon Rouge, Métal, Néon)

De l’innovation

Depuis plusieurs mois cette version Android était diffusée en bêta et près de 10 000 téléchargements ont été enregistrés tous les jours. La communauté edjing s’est donc largement agrandie et les abonnés sont répartis sur toute la planète. Les utilisateurs de produits sous Android découvriront que les équipes ont fait le maximum pour offrir une application digne de ce nom qui utilise les technologies Java Native Interface et OpenGL. Comme l’indique le CEO, Jean Baptiste Hironde « Chez edjing, l’innovation est notre marque de fabrique et nous adorons relever de nouveaux défis ».

Un succès planétaire

Edjing est à ce jour la seule application à réussir à « adapter sa technologie de traitement du son en temps réel sur ce système d’exploitation grâce à son Sound System propriétaire ». Cette innovation est plébiscitée puisque le succès est planétaire. Depuis son lancement en mars 2012, cette application est arrivée en première position sur l’App Store américain avec 3 millions de téléchargement et compte plus de 900 000 membres. Voici les liens pour télécharger edjing :

Présentation d’edjing

Clavier Virtuel pour Iphone… The gadget !

Troquer son  clavier d’ordinateur  contre un porte-clé, est à première vue une curieuse  idée.  Il n’y a en effet aucun point commun entre ces deux objets. Cependant, si l’on se penche de plus près sur la question, ce  porte-clé est un vrai petit bijou de technologie qui  risque de rendre  obsolète votre clavier d’ordinateur. Ce petit porte-clé «magique» va  mettre  la technologie du futur à la portée de vos doigts. Il est doté d’une technologie laser révolutionnaire  qui projette un clavier virtuel sur n’importe quelle surface plane. Il vous suffit de relier via  bluetooth le porte-clé  à votre ordinateur, tablette ou smartphone pour disposer en quelques secondes d’un clavier virtuel.  A l’intérieur du boîtier, des optiques de pointe sont chargées de suivre le mouvement de vos doigts pour que la magie s’opère.

Le porte-clés est équipé d’une batterie lithium-ion disposant d’une autonomie de deux heures de frappe en continu. La batterie  se recharge  à l’aide du  câble usb livré avec le porte-clé. Si vous souhaitez impressionner vos amis pour Noël, c’est par ici

keychain-virtual-projection-keyboard-2 keychain-virtual-projection-keyboard-5

Orée ose le clavier en bois

Partant de l’observation que le monde des claviers d’ordinateurs est impersonnel et froid, l’ambitieuse marque Orée propose une ligne de nouveaux objets connectés, personnels et durables dans des matériaux nobles et écologiques. Orée aspire donc à réconcilier tradition et modernité en créant des objets d’exception grâce à l’association unique de techniques d’usinage de pointe et de savoir-faire intemporels. Leurs objets sont même finis à la main en France. Et le résultat est stupéfiant, esthétiquement parlant, ils sont originaux et authentiques. Vous avez même la possibilité de personnaliser le clavier, choix de la typographie des lettres, disposition des touches selon le pays… Quant à l’aspect technique, tous les claviers sont équipés du Bluetooth, ce qui permet d’être compatible avec toutes les tablettes et ordinateurs. Le plus surprenant est la sensation des touches en bois vernis, loin de ce que l’on connait, le tapotis en est sûrement bien plus chaleureux.

Orée-Design-6 Orée-Design-5-720x480

MWC 2013 : Samsung et Visa s’allient pour le paiement via NFC

Pouvoir payer ses achats en magasin avec son téléphone sans sortir sa carte bleue, c’est le but de cette alliance entre Samsung et Visa.

On en parle depuis des années maintenant, mais la possibilité de payer ses achats en magasin à l’aide de son téléphone portable pourrait enfin percer. Visa a en effet annoncé un partenariat avec Samsung afin que l’application PayWave de Visa soit préinstallée sur tous les smartphones du constructeur.

Les clients possédant une carte Visa et un smartphone Samsung embarquant la technologie NFC (Near Field Communication) et l’application évidemment, pourront, sous réserve de tomber sur un magasin équipé du matériel adéquat, payer plus aisément leurs achats en approchant simplement leur téléphone du périphérique de paiement. Un certain nombre de conditions incontournables certes, mais qui devraient reculer avec le temps lorsque l’on sait l’importance de Samsung dans le monde des smartphones et celle de Visa dans les magasins du monde.

Utilisateurs comme banques sont assez réticentes, notamment en termes de sécurité, à ce mode de fonctionnement. Pourtant, d’après Visa, il aurait quadruplé en un an avec 13 millions de transactions sans contact par mois en 2012. D’après le cabinet ABI Research, près de deux milliards de smartphones seront équipés de cette technologie en 2017. Un chiffre qui aurait pu être plus important si Apple ne souhaitait pas conserver sa technologie propriétaire au détriment du NFC. Néanmoins, l’on pourrait donc voir à l’avenir plus de gens payer en magasin sans sortir la carte bleue.

Les inventions de Minority Report qui ont vu le jour

L’action de Minority Report se passe en 2054, mais certaines des inventions du film ont déjà vu le jour.

Les écrans transparents

En juillet 2011, une compagnie de la Silicone Valley a remporté le R&D 100 Award (l’équivalent des Oscars de la technologie) grâce à son invention : un écran transparent. Son invention combine un rayon invisible et un film plastique composé de nano-technologies. Disney et General Motors ont déjà souhaité faire des tests de cette technologie pour leurs propres produits. Sun Innovations Inc. propose déjà son invention pour la publicité.

Minority-report-ecran-650x406

La prochaine étape du projet ? Rendre l’écran réactif au contrôle manuel. Ce qui nous amène au point suivant.

Les gants pour contrôler son écran

John Underkoffler, qui a participé en tant que conseiller technique sur Minority Report, travaille également sur un nouveau système de gants, comme dans le film, qui permettraient d’interagir avec l’écran. Ses gants réagissent aux doigts et à l’oeil pour créer des images 3D ou effectuer des montages de films par exemple. Un procédé qui devrait trouver son utilité dans certaines entreprises ou dans le cadre de conférences.

Le contrôle par geste

En 2002, contrôler un écran grâce aux mouvements de son corps paraissait complètement futuriste. Depuis, la Wii et la Kinect sont passées par là. Le procédé sera très certainement amené à se développer pour les jeux vidéos.

En attendant, Le Leap Motion devrait bientôt être prêt à la commercialisation. D’après le site de la compagnie, la petite boîte noire devrait sortir dans le courant de l’année 2013. Elle est d’ors et déjà disponible en précommande sur le site pour 80 dollars. La vidéo de présentation est vraiment bluffante. Cette technologie permet de contrôler un ordinateur sans utiliser son clavier ou sa souris.

Les hologrammes 3D

Telehuman se veut le Skype du futur. Ce procédé est composé d’un écran cylindrique qui vous permettra de dialoguer avec une image 3D de votre interlocuteur. Les applications de cette innovation ne devraient pas se limiter à la communication. En médecine, Telehuman pourrait permettre à un médecin de faire un premier examen médical. Les sportifs pourront observer examiner le corps sous différents angles, ou encore dans les jeux vidéos, où les gamers pourront encore plus s’intégrer dans le jeu. Mais pour le moment, la commercialisation de cette technologie n’est pas encore prévue.

minority-report-hologram-650x377

MWC 2013 : Huawei dévoile un mini boîtier multimédia, le MediaQ M310

Au MWC, il n’y a pas que des smartphones et des tablettes. Huawei présente le MediaQ M310, un lecteur multimédia HD miniature.

Tenant dans la paume de la main (14mm d’épaisseur), le boîtier MediaQ M310 de Huawei présenté lors du dernier CES refait son apparition au MWC. Il s’agit d’un lecteur multimédia HD, fonctionnant sous SmartOS. Destiné à être branché sur un écran via son port HDMI, le boîtier est conçu pour remplir deux missions principales.

Faire office de media center tout d’abord. En effet, il sera possible de lire de nombreux fichiers aux formats audio et vidéo variés directement depuis la mémoire interne du périphérique (ou sa carte microSD), mais aussi depuis les appareils qui y seront connectés directement (disques durs externes, clés USB…) et enfin ceux en sans-fil via WiFi ou Bluetooth (NAS, smartphones, tablettes, ordinateurs…).

La seconde fonction principale proposée par ce MediaQ M310 est celle de pouvoir afficher l’écran de sa tablette ou de son smartphone sur son téléviseur via Huawei Multi-Screen. Reste à savoir si tous les périphériques Android sont concernés ou uniquement les produits Huawei. Le système d’exploitation SmartOS pourra être contrôlé via une télécommande universelle livrée avec le boîtier, ou bien via une application téléchargeable sur le Play Store, ou encore en branchant un clavier et une souris en USB ou en Bluetooth.

Côté équipement, on retrouve un processeur quadri cœur Cortex A-9 cadencé à 1,2 GHz, 1Go de mémoire vive et 4Go de stockage extensible via carte microSD. La connectique est simple : un port HDMI et un slot microSD donc, mais aussi une prise casque/micro, deux ports USB 2.0, ainsi que du WiFi N et du Bluetooth 4.0. Le boîtier devrait d’ailleurs supporter les appels vidéo (en y branchant une caméra) et le jeu vidéo. Aucune date de commercialisation n’est pour le moment connue, le prix quant à lui devrait être inférieur à 100 dollars.